Lançon, le 10 Juillet 2006

 

 

A l’attention de Monsieur le Commissaire Enquêteur

 

Monsieur,

 

Plusieurs points du dossier ont retenu notre attention.

 

1/ Modification du carrefour Nord RD19 / Val de Sibourg.(Carrefour du Cyprès)

- Conformément à l’esprit du PADD de Lançon, une signalisation directionnelle et touristique devrait être prévue.

- Le Tourne à Gauche en venant du chemin de Sibourg n’est pas permis et oblige par conséquent au trafic de livraison poids lourds de l’aire autoroutière à emprunter la traversée du quartier de Sibourg . Cette solution n’est pas envisageable pour deux raisons :

- La circulation poids lourd est interdite par arrêté communal

- L’ouvrage permettant le passage supérieur à l’autoroute A7 est à largeur ne permettant pas le croisement de poids lourds.

- Dans le sens Sud Nord, le rayon de braquage très faible pour tourner à droite impose une décélération très importante, ce qui entraîne un danger non négligeable lorsqu’un usager est suivi par un autre véhicule, à plus forte raison lorsqu’il s’agit d’un camion.

- Compte tenu de :

  1. l’important trafic de poids lourds généré par l’activité industrielle (décharges, carrière, centrales à bitume lorsqu’elles sont en activité,

  2. de l’accès au complexe hôtelier de l’autoroute A7 ainsi que l’ensemble des livraisons de l’ aire de repos de la barrière de LANCON et surtout :

  3. La circulation des transports en commun vers Sibourg

  4. L’utilisation par les 1200 habitants de Sibourg pour se rendre vers leur village et l’agglomération de SALON

- un giratoire nous paraît être le seul type d’aménagement routier permettant de gérer tous ces mouvements avec la garantie d’une sécurité routière pour l’ensemble des usagers.

 

2/ Modification du carrefour Sud RD19 / Val de Sibourg (passage inférieur à l’autoroute)

- Nous sommes étonnés que la sortie Sud du Val de Sibourg soit considérée comme sortie confidentielle car prétendue empruntée que par 10 % de la population du quartier. En réalité, elle est empruntée par plus de 60 % de la population pour aller vers les bassins d’emploi d’Aix, de Marignane et de Marseille. A cela, il faut ajouter les transports scolaires et publics.

 

- Compte tenu :

- du volume du trafic déjà évoqué et qui va s’accroître par l’augmentation du trafic de transit généré par les usagers voulant éviter la traversée de l’agglomération de La FARE les OLIVIERS

- de l’augmentation de la vitesse générée par la mise aux largeurs conventionnelles des voies de circulations existantes

- des aménagements de sécurité existants (bandes rugueuses) peu efficaces pour la circulation actuelle car pas respectés (contournables).

l’aménagement sommaire proposé ne prend pas en compte la réalité de l’utilisation de ce carrefour et par conséquent mériterait une réflexion approfondie afin de proposer un projet pouvant répondre en terme de sécurité routière à l’attente des usagers de ce quartier de LANCON de PROVENCE.

 

3/ PISTES CYCLABLES

Nous nous interrogeons en terme de sécurité routière sur l’opportunité de réaliser une voie pour les deux roues sur la section située entre le carrefour SUD RD 19/Sibourg et le carrefour Nord/Sibourg .En effet ce tronçon est fortement utilisé par des poids lourds se rendant sur les différents site industriels situés dans ce secteur. Nous pensons qu’il serait plus judicieux d’organiser la continuité de pistes cyclables vers le quartier de Sibourg jusqu’au giratoire Nord dit « du cyprès »s . D’ailleurs actuellement la plupart des cyclistes utilisent ce parcours qui convient parfaitement à leur discipline et surtout à leur sécurité.

Sur cette réflexion il serait bon d’avoir un avis d’une association de cyclotourisme comme CODEP 13 avant d’entériner le tracé

 

4/ Entrées et sorties des décharges et de la carrière.

- Les terre-pleins aménagés devant la Vautubière rendent l’endroit encore plus dangereux car ils ôtent toute possibilité d’échapper à une collision avec un camion sortant du site.

- Des voies d’accélération nous semblent indispensables à la sortie de ces sites afin d’assurer la sécurité des usagers de cet axe.

 

5/ La chaussée de la RD19 au droit de la décharge de la Vautubière reste très étroite.

- Comment se fera la continuité des pistes cyclables ?

 

6/ Echangeur de Coudoux.

- Il nous semble nécessaire de prévoir un aménagement pour permettre l’accès à l’autoroute A7 sur l’échangeur de Coudoux, dans le cadre de la réflexion d’aménagement d’un échangeur complet vers Marseille. (Rencontre avec MONSIEUR MAGGI du 20 MARS 2006.

 

7/ Plateforme des centrales mobiles d’enrobage à chaud pour les ASF.

- Pour quelles raisons sont prévus des terre-pleins au droit d’un chemin de terre qui longe l’aire d’entrepôt des Autoroutes du Sud de la France et qui est fermé à la circulation ?

 

En espérant que nos observations retiendront toute votre attention, nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de toute notre considération.

 

 

La présidente

Marie-Françoise Mercier