arrosage

 

 

Le CIQ a proposé aux propriétaires non équipés du canal de Provence et intéressés par le raccordement, de se regrouper pour obtenir de meilleures conditions financières.

 

41 familles de Sibourg ont manifesté leur intérêt pour cette démarche.

 

Nous avons rencontré le 13 janvier M. Sérafini, le technico-commercial de la Société du Canal de Provence en charge de notre secteur pour lui présenter notre démarche et indiquer nos attentes. Voici quelques points abordés lors de cette réunion :

  • Le forfait de base pour un raccordement avec moins de 3m de tranchée, avant négociation et pour une personne se présentant seule, en dehors de notre démarche groupée est de 2883€ TTC. Il faut ajouter 92€ par mètre supplémentaire.
  • Il est possible de réduire ces coûts lorsque plusieurs voisins immédiats font une demande simultanément : une seule plaque de rue est alors posée, avec un compteur pour chaque abonné.
  • Le raccordement est effectif au maximum 9 semaines après la commande.
  • Le réseau qui est en place est dimensionné pour les abonnés actuellement raccordés : si une rue est équipée d'une conduite pouvant desservir 10 abonnés au maximum et qu'il y a déjà 10 abonnés raccordés, il faudra revoir le réseau dans cette rue pour pouvoir raccorder d'autres abonnés.
  • La société du canal de Provence va évaluer la capacité du réseau à accueillir les propriétaires intéressés, en fonction de la liste que nous leur avons remise.

Notre démarche commence à porter ses fruits puisque à l'issue de cette réunion, la direction de la Société du Canal de Provence a décidé de faire traiter ce dossier par une cellule spécialisée (en interne) plutôt que par le service commercial qui gère les demandes individuelles.

L'étude sera certainement plus longue (quelques mois), mais nous aurons alors des conditions que nous espérons meilleures qu'avec le circuit habituel.

Nous avons rappelé à notre interlocuteur les conditions financières du déploiement initial de 1998, que nous avons actualisées avec les indices pertinents en indiquant que nous estimions que c'était une bonne base de tarif à prendre en considération.

Nous avions prévu d'organiser une réunion publique d'information, mais le commercial étant dessaisi du dossier, il ne pourra pas intervenir lors de cette réunion. Nous vous proposons donc d'attendre le retour de la cellule spécialisée avant de prévoir la tenue d'une réunion d'information.

Nous suivons de près ce dossier et nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès que nous aurons des nouvelles informations.

 

Votre CIQ