Compte rendu du comité consultatif de Sibourg du 21/11/17

Etaient présents :

• Michel Mille / Maire de Lançon-Provence
• Christine Mortellier / Adjointe à M. le Maire
• Jean-Louis Donadio / Adjoint à M. le Maire
• Olivier Denis / Adjoint à M. le Maire
• Isabelle Sana / Mairie de Lançon-Provence
• Chantal Margail / PMOV
• Viviane Ribeira / PMOV
• Cyril Auer / Riverain
• Bernard Mercier / CIQ Sibourg
• Olivier Stévenin / CiQ Sibourg

La mairie de Lançon a demandé au CIQ de lui fournir à l’avance la liste des questions à aborder lors de ce comité consultatif. Cette liste sert de plan pour cette réunion.

CIQ : L'entretien du quartier est assez aléatoire, avec des périodes où il est correct et des périodes pendant lesquelles le quartier semble abandonné par les services techniques.
Nous souhaiterions qu'une équipe soit dédiée au quartier, avec des personnes motivées qui ne nous soient pas régulièrement retirées pour d'autres tâches.

Jean-Louis Donadio rappelle qu’un atelier protégé intervient les lundis et mardis sur le quartier depuis 3 semaines pour faire un entretien de fond. Ces interventions sont terminées. Il explique que l’équipe en charge de Sibourg n’est pas toujours disponible puisqu’elle doit aider le comité des fêtes de la commune, lors des grosses manifestations qu’il organise.

Olivier Stévenin souligne que si ces raisons peuvent expliquer un relâchement de temps en temps, ça ne peut pas expliquer le quasi abandon du quartier pendant les mois d’été.
M. le maire convient que l’organisation n’est pas acceptable. Il évoque l’interdiction d’utiliser du désherbant depuis le début de l’année qui a causé une désorganisation des services techniques. Selon lui, cette désorganisation ne doit pas durer et il faut qu’elle soit résorbée au plus tôt.Il évoque la solution d’externaliser l’entretien des hameaux excentrés (Sibourg / Les Baïsses) pour une plus grande efficacité.

Olivier Denis qui doit partir avant la fin de la réunion intervient pour faire le point sur le fibrage de la commune :
• La commercialisation du lot 1 a débuté le 02/11.
• Le lot 2 qui englobe le reste du village va démarrer début 2018 pour se terminer avant fin 2020.
• Contrairement à ce que l’on aurait pu craindre à un moment, tout le reste de la commune est concerné, y compris Sibourg et les Baïsses.
• Pour le Val de Sibourg, les équipements actifs seront dans le NRO de Lançon pour se débarrasser à terme du NRA de Sibourg. Ceci implique le tirage d’un câble multi-fibres entre le village et le Val de Sibourg. Les travaux seront mutualisés avec Enedis. 

CIQ : Nous avons évoqué à plusieurs reprises la nécessité d'effectuer des travaux de rénovation sur le gymnase, la mairie ayant d'ailleurs reconnu que c'était nécessaire.
Ces travaux sont-ils prévus pour 2018 ?

A nouveau, M. le Maire reconnaît la nécessité de faire ces travaux. Des devis vont être demandés pour le changement des transparents ainsi que pour la peinture intérieure et extérieure du bâtiment.
PMOV insiste sur le manque d’entretien de ce bâtiment.

CIQ : L'abandon du projet de "nouveau gymnase" a laissé la place à un terrain vague assez inesthétique.
La mairie a-t-elle un projet pour ce terrain ?

Il n’y a rien de prévu pour le moment. Ce terrain est constructible dans le futur PLU.
M. le maire convient qu’il faudrait au minimum l’enherber et incite l’assemblée à lui faire des propositions sur le devenir de ce terrain.

CIQ : Certains équipements communaux se dégradent dans le quartier avec le temps : c'est notamment le cas des trottoirs dont certains comportent de nombreux nids de poules, le cas de candélabres qui ne fonctionnent plus ou qui sont manquants et c’est le cas aussi de certains parkings et trottoirs.
Un plan est-il prévu pour la réfection de ces éléments de voirie ? (Le CIQ avait transmis à la mairie un dossier recensant les zones à problème, avec photos et commentaires).

Les candélabres seront changés sur toute la commune au 2ème semestre 2018 (le marché vient d’être signé). Le chantier sera assuré par une entreprise extérieure et ne durera que quelques semaines pour toute la commune.
Le CIQ insiste sur les problèmes de fiabilité du réseau électrique lui-même qui ne sera pas amélioré par le remplacement des candélabres (certains secteurs sont en panne dés qu’il pleut).
M. le maire demande à Jean-Louis Donadio de demander au service technique de réparer ce réseau.
Le CIQ explique que certains trottoirs du quartier présentent des trous très gros qui ne font que s’agrandir.
M. le maire demande à Jean-Louis Donadio d’envisager de faire réparer ces trous par la société Colas.

CIQ : Le revêtement CR17 est de plus en plus abîmé par le passage des nombreux camions. Il est faïencé en plusieurs endroits et des nids de poules apparaissent maintenant.
Le CIQ pense qu'il serait opportun de mettre à contribution les entreprises responsables de cette dégradation (ORTEC et ECT) pour la remise en état de cette route avant leur départ du site. Ces entreprises dégagent des redevances et du fait de leur activité étroitement liée au travaux publics, elles sont en mesure de procéder aux réparations des voiries à moindres coûts par rapport à ce que pourrait faire la commune.
Par ailleurs, le CR17 est toujours soumis à des inondations lors des fortes pluies et nous sommes toujours en attente des travaux d'entretien des bas-côtés que nous avons réclamés à savoir supprimer le bourrelet de terre qui s'est formé et qui empêche l'écoulement des eaux.

Jean-Louis Donadio propose de convoquer ECT pour leur demander de procéder à ces réparations.
Olivier Stévenin indique que la convention signée avec ECT pour le merlon précise que les routes empruntées doivent être entretenues et réparées au frais d’ECT si nécessaire.
Concernant les inondations du CR17, Jean-Louis Donadio demande des précisions et dit qu’il va faire procéder à l’enlèvement du bourrelet de terre qui gêne l’écoulement des eaux.

CIQ : Nous souhaitons un point d'avancement sur les dossiers en souffrance :
• Rond-point des Nouens
• Carrefour du Cyprès / rénovation de la RD19
• Déploiement de la vidéo-surveillance sur le quartier.

Les travaux du rond-point des Nouens viennent de débuter et s’achèveront en juin 2018.
Lors de ces travaux, l’accès à la RD19 à partir de la RD113 sera interrompu pendant plusieurs mois et il faudra passer par le centre du village / rond-point du portail.

Les travaux du carrefour du Cyprès sont prévus pour le 2eme trimestre 2018.

La sécurisation du carrefour de la sortie sud de Sibourg est prévue en 2019, avec la réfection de la RD19. Jean-Louis Donadio indique que l’aménagement de pistes cyclables entre la Fare et Sibourg pourrait être financé par le SIVOM de la basse vallée de l’arc.

Le dossier initialement déposé pour le financement de la vidéo-surveillance est refusé.
Christine Mortellier explique qu’un nouveau dossier va être déposé pour un financement par le Conseil départemental dans le cadre de la sécurisation des écoles. Ce projet serait limité à 3 caméras (entrée sud / école + arboretum + mairie annexe / boulangerie). Les caméras manquantes (au moins l’entrée Est) pourraient être ensuite financées par la mairie sur ses fonds propres.

Plusieurs questions diverses sont abordées :

• Concernant la révision du PLU et notamment les OLD portés à 100m, Bernard Mercier demande quel est le règlement auquel se referre la commune pour introduire ces modifications. Il est rappelé que lors de l’enquête publique, le CIQ a rencontré la commissaire enquêtrice et a consigné ses remarques dans le registre.
M. le maire indique que ces points ont été considérablement assouplis dans la version qui sera votée début décembre. Il nous promet que le projet nous sera envoyé par ses services dans les meilleurs délais.
• Concernant les OLD, Jean-Louis Donadio rappelle que l’année dernière une campagne de sensibilisation a été menée. Cette année, il sera vérifié si les travaux de mise en conformité ont été commencés, dans le cas contraire, des sanctions seront appliquées.
• Le panneau de fin de limitation de vitesse à la sortie Sud gêne la visibilité.
Olivier Stévenin indique qu’il a convoqué une réunion sur place avec la DDTM et que malheureusement, aucun emplacement moins gênant n’a pu être trouvé. Lors de la réfection de la RD19, ce panneau devrait être supprimé puisqu’il n’y aura plus lieu de dévier la circulation au niveau de la décharge.